5 conseils pour que chaque jour compte.

découvre 5 conseils pour que chaque jour compte

Conseil 1 : Pour que chaque jour compte, aime

Je pense que le plus important dans la vie, et surtout à la fin de notre vie, c’est de pouvoir avoir la certitude que nous avons aimé et que nous avons été aimé.

Aimer est un mot aussi vaste que profond. Nous pouvons aimer une personne et aussi aimer la vie. 

Malheureusement, aimer n’est pas toujours évident. Cela comporte sa dose de risque. Car, oui, quand nous aimons, nous prenons le risque d’être déçus et tristes. Dans la vie, tout se termine, tout disparait : les relations, notre environnement, ce que nous avons construit, notre travail, nos enfant partent faire leur vie… 

Et, je crois que nous sommes trop nombreux à nous concentrer sur cette part de risque qui implique que nous allons souffrir tôt ou tard. C’est pourquoi nous avons tendance à fermer notre coeur.

« Tout ce qu’on fait sans amour est du temps perdu, tout ce qu’on fait avec amour est de l’éternité retrouvée. »

Pourtant, on ne parle pas de l’autre part de risque de l’amour. Quand on aime, on prend le risque de rire et de s’émerveiller. On prend le risque de toucher l’éternité.

Pour que chaque jour compte, nous pouvons aimer. 

Alors, comment aimer ? Avant tout, cela demande de se concentrer sur ce que l’on a et non sur ce que l’on voudrait avoir.

« Regretter ce que l’on a pas, c’est gâcher ce que l’on a. »

Aussi, je t’invite à accepter ta vie comme elle et à partir en quête chaque jour de tout ce qui est beau et bon dans ta vie. Ça ne se fera pas en un jour et d’ailleurs, tu auras besoin de répéter cet exercice sur des jours et des jours pour que l’amour règne dans ton quotidien.

# Pratiquer la gratitude 

Le meilleur exercice pour aimer est de tenir un journal de gratitude. Chaque jour, prends 5 minutes pour écrire toutes les raisons qui font que tu es reconnaissant d’être en vie aujourd’hui. 

Au début, ce n’est pas évident de voir ce qui nous rend heureux, tout simplement parce que nous avons tendance à ne voir que le négatif.

Ainsi, dans un premier temps, trouve-toi un moment dans la journée : le soir au coucher, le matin au réveil, à ta pause déjeuner, pour écrire au moins 3 raisons qui font que tu as de la chance d’être en vie aujourd’hui.

Cela peut-être une personne, mais aussi un évènement. Quelque chose que tu as fait, ressenti ou encore quelque chose qui t’est “tombé” dessus par hasard. Ça peut être une lecture, des mots que tu as entendus. C’est tout ce que tu veux du moment que ça t’a rendu heureux.

Écris ces 3 raisons et laisse-toi envahir par la gratitude. Savoure ce sourire, au début timide, qui va se dessiner sur ton visage. 

Conseil 2 : Pour que chaque jour compte, ose !

J’ai adoré cette phrase dans le livre « La vie est un fruit » de Benoit Henno:

« La vie est une expérience. »

Oui, la vie est une expérience, mais nous l’avons oublié. En effet, nous sommes aujourd’hui, pour beaucoup d’entre nous, tétanisés par la peur.

Nous avons peur du jugement, du regard des autres. Nous avons peur de prendre des décisions et de nous tromper ou de devoir changer d’avis. En fait, nous avons peur de vivre des expériences, car elles sont synonymes de changement.

Le changement, pourtant, c’est la vie. Tout change. Regardons les saisons, l’enfant qui grandit, la vieillesse, la lune qui ne cesse de croitre et décroître dans notre ciel… Tout change, tout est cyclique.

Alors, pourquoi pas nous ? Pourquoi pas nos vies ?

Nous n’aimons pas avoir peur et ça se comprend. C’est inconfortable. Aussi, nous avons inventé un concept totalement faux et contraire à la vie même : nous pouvons tout contrôler.

Je pense qu’une part de toi le sait. Nous ne contrôlons rien. Nous ne savons pas ce qu’est cet Univers, cette Terre et même ce que nous faisons là. C’est le mystère de la vie. Acceptons-le dès maintenant. 

La vie est une expérience magique !

Pour que chaque jour compte, nous pourrions vivre selon cette nouvelle idée que la vie est un miracle et que nous ne sommes pas là pour « bien » faire les choses, mais pour tester des expériences ! 

Nous sommes là pour nous tromper, tomber et nous relever. Nous sommes là pour apprendre, découvrir et être heureux.

# Se poser une question

Que ferais-tu de different si tu n’avais plus peur d’oser et de faire des expériences ? 

Je t’invite à te poser cette question une fois par semaine. Oui, pour que tu vérifies que la peur n’est pas revenue frapper à ta porte et que tu ne la pas laisser s’installer confortablement chez toi.

Avoir peur de faire des choses est normal, mais avoir peur de vivre ne l’est pas. 

La peur n’est pas une émotion qui a pour but de nous figer, bien au contraire. En fait, elle indique ce qui est important pour nous et nous envoie son énergie pour nous aider à franchir le pas. Oui, elle nous envoie de l’adrénaline qui nous fait mieux réfléchir et mieux agir. 

Autrement dit, la peur ne nous demande pas de nous cacher chez nous derrière de faux regrets. Elle nous demande d’agir et d’oser !

Conseil 3 : Pour que chaque jour compte, simplifie.

Nous perdons notre temps.

La vie est un miracle, mais il est de courte durée. Pourtant, nous vivons comme si nous étions immortels. Nous gâchons notre temps dans des choses futiles ou en nous inventant tout un tas de problèmes.

D’ailleurs, nous mettons souvent un point d’honneur à nous compliquer la vie, en entretenant des montagnes d’obligations et de choses qui pèsent sur nos épaules. 

« Simplifiez et vous serez heureux. »

Qu’est-ce que je veux dire par là ? Je crois que nous nous encombrons de trop de choses. Tout d’abord, de trop de choses matérielles. Nous voulons une (trop) grande maison, mais cela nécessite un plus gros crédit, plus de temps au travail pour payer, plus de temps de ménage et cela ne se voit pas toujours, mais ça pèse sur nos épaules. 

Nous voulons une deuxième voiture pour le week-end, un énième vêtement ou un autre téléphone.

De plus, nous nous encombrons de trop de problèmes : trop de relations, trop d’activités, trop d’envies, trop de projets

Respirons. Nous ne sommes pas des machines à faire, à obtenir, à posséder, nous sommes des ÊTRES humains

La plupart des choses derrières lesquelles nous courons nous emprisonnent, car cela nous demande de plus travailler et elles encombrent notre cerveau, si bien que nous ne savourons plus ce que nous avons déjà. Nous sommes comme aveuglés.

C’est pourquoi, aujourd’hui, nous manquons de temps ! Pourtant, le temps est notre seule vraie richesse. Chaque jour, nous avons tous 24 heures. C’est un cadeau du ciel. 

Pour que chaque jour compte, il est temps de revoir notre façon de « dépenser » notre temps.

# Faire le tri 

Je t’invite à faire le tri régulièrement dans ta vie. Toutes les semaines, pose-toi cette question :

  • Qu’est-ce que je retiens de cette semaine ? Qu’est-ce qui a été important et moins important ?

Demande-toi ce qui t’a rendu heureux et ce qui t’a stressé ? Réfléchis à comment faire plus de choses qui te rendent heureux et moins des autres.

Ces questions vont être difficiles au début. Et c’est normal. On ne se rend pas toujours compte de la façon dont on « dépense » notre temps, et quand la lumière se fait, ça peut être inconfortable. 

De mon expérience, ce qui nous rend le plus heureux, c’est quand on passe du temps avec les gens que l’on aime. Autrement dit, il est important de faire de la place pour ces moments, et surtout il est essentiel de faire du tri dans nos relations. Certaines ne nous nourrissent pas, pire elles nous stressent.

Le temps que tu as chaque jour est un cadeau, c’est TA richesse. Il est temps pour toi de respecter ce cadeau et de l’utiliser pour des choses qui te rendent vraiment heureux.

Passe du temps de qualité avec les autres et avec toi-même. Trouve l’équilibre qui te convient entre ton travail, tes relations et toi-même. Cet équilibre, tu ne le trouveras pas en un jour, mais tu le trouveras à force d’observer comment tu « dépenses » ton temps semaine après semaine. 

Les lecteurs intéressés par cet article ont aussi lu : 
Apprendre à être heureux en toute circonstance : 8 conseils indispensables.

Conseil 4 : Pour que chaque jour compte, aime-toi !

Tous les jours, nous vivons des défis. Souvent, ces défis sont d’ordre relationnel. Les autres nous agacent, nous déçoivent. Parfois, c’est nous qui décevons et qui mettons les autres en colère.

Ce qui fait qu’à la fin de la journée, nous ruminons toutes ces choses. Nous ne le sentons pas toujours, mais cela pèse sur nous, sur nos épaules et sur notre coeur. Nos pensées tourbillonnent et ressassent ce qui s’est passé.

Autrement dit, nous perdons là aussi notre temps et notre énergie. Nous finissons notre journée triste ou en colère et nous allons nous coucher ainsi.

Pour que chaque jour compte, il est important de faire la paix avec les autres et aussi avec nous-mêmes. Ce qui s’est passé aujourd’hui est arrivé et c’est le mieux qu’il pouvait nous arriver. Aussi, respirons et soyons en paix.

# S’aimer soi-même 

Les autres sont comme ils sont et ils ont le droit de penser et d’agir différemment. Les autres n’existent pas pour nous satisfaire. Et c’est vrai pour nous aussi. Nous pouvons penser et faire autrement que les autres. Nous ne sommes pas là pour leur plaire, mais pour nous plaire à nous-mêmes.

Je t’invite à apprendre à t’aimer. Cela signifie plusieurs choses. Tout d’abord, à mieux te parler. Deviens ton meilleur ami. Qu’est-ce que ça veut dire ? 

Quand tu es triste, réconforte-toi. Quand tu as peur, rassure-toi. Et, quand tu fais quelque chose de mal, dis-toi ce qu’un ami te dirait : tu es quelqu’un de bien et tu as fait de ton mieux. Vois-tu la différence ?

Quand tu t’aimeras, tu pourras accepter de décevoir les autres et que les autres te déçoivent. En effet, tu n’auras plus besoin de recevoir l’amour des autres. Et, paradoxalement, moins tu auras besoin de l’amour des autres et plus les autres t’aimeront. 

Pourquoi ? Parce que tu seras toi-même, tu seras entier et complet et tu laisseras les autres libres d’être eux-mêmes également. Cette liberté que tu te donneras et que tu accorderas aux autres te rendras aimable.

Les lecteurs intéressés par cet article ont aussi lu : 
35 citations à lire quand rien ne va.

Conseil 5 : Pour que chaque jour compte, laisse-toi traverser par tes émotions !

Peut-être qu’en lisant cet article, tu te dis que c’est bien joli. Oui, c’est « facile » quand tout va bien, mais quand tout va mal, comment faire ?

Quand nous vivons un événement difficile : un deuil, une rupture, la perte d’un emploi, un projet qui ne se concrétise pas… la vie continue. En effet, nous continuons à recevoir en cadeau ces 24 heures, ce corps pour respirer, cet air qui nous maintient en vie… Oui, nous continuons à vivre, mais plus rien n’a la même saveur.

Nous ressentons de la colère, de la tristesse, de la frustration… et c’est normal.

Pour que chaque jour compte même quand nous sommes malheureux, nous avons besoin de vivre ce malheur. Oui, il nous faut vivre nos émotions, toutes, pleinement.

Car, la tristesse nous aide à percevoir un manque et à nous reconstruire autour de lui. La colère, elle, nous dévoile notre besoin de sécurité et de respect et nous pousse à rechercher à les satisfaire autrement. 

Pour autant, ce n’est pas parce que nous vivons notre malheur, notre désespoir pleinement que nous devons nous arrêter de vivre. Continuons à prendre soin de nous.

De plus, ce n’est pas parce que nous sommes malheureux là, maintenant, que demain nous n’irons pas un peu mieux et ainsi de suite.

Pleure quand tu as envie de pleurer, hurle quand tu as besoin de hurler, laisse-toi traverser par tes émotions. La vie et ses épreuves te traversent. Ça ne fait que passer. Tout passera. Tout disparait. Tout renait. 

Pour que chaque jour compte, nous ne devons pas faire semblant d’être heureux, nous devons vivre ce qui nous traverse. Mais, n’oublions pas que :

« Chaque jour ne peut être bon. Mais il y a du bon dans chaque jour. »

# Écrire 

Quand nous vivons un moment difficile, pour rester connectés avec la vie, avec qui nous sommes, il est bon d’écrire. 

Écris sur ce que tu ressens. Écris à propos de ta colère et de ta peine. Pose les questions qui te brulent les lèvres. Mets des mots sur les injustices et les choses que tu ne comprends pas.

Quand nous écrivons, nous nous retrouvons face à nous-mêmes. Et, nous ne sentons pas seuls. Parce qu’en écrivant, nous avons accès à cette voix que nous avons tous en nous. Une voix remplie de tendresse et de sagesse. Elle ne vient à nous seulement quand nous sommes seuls avec nous-mêmes. En effet, elle nous demande de nous écouter et de nous entendre.

Pour que chaque jour compte, reste au plus proche de toi et écrire est le meilleur moyen pour y parvenir.

Source :https://dubonheuretdeslivres.com/pour-que-chaque-jour-compte/

Comprendre ses émotions : tristesse, joie, colère et peur.

Comprendre ses émotions ? On dit que les émotions sont les boussoles de notre vie. Malheureusement, quand elles surviennent en nous, on a plutôt l’impression de faire face à un tsunami qu’à des messagères censées nous aider à être plus heureux. Et si on commençait par comprendre chacune de nos émotions ? Comprendre ses émotions  … Lire la suite Comprendre ses émotions : tristesse, joie, colère et peur.

Wrap maison épinard saumon

Pour la pâte : mixez 50g d’épinards frais, 2 oeufs et 100g de farine.Faites revenir comme une crêpe dans une poele chaude huilée environ 2min de chaque coté. Le fourage : posez la crêpe chaude à plat sur une assiette, tartinez de fromage frais, ajoutez du saumon et de la ciboulette fraîche. Assaisonnez à votre … Lire la suite Wrap maison épinard saumon

10 questions essentielles posées à des sophrologues.

Note importante : Une vingtaine de sophrologues ont eu la gentillesse de répondre à ces 10 questions sur leur spécialité. Les réponses ont été choisies suivant des critères de pertinence, variété de points de vue mais aussi beaucoup pour des raisons d’équilibre éditorial (nombre de réponses pour chacun(e) et longueurs de celles-ci. Question 1) Un … Lire la suite 10 questions essentielles posées à des sophrologues.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s