Trouver un but à sa vie, 5 étapes pour découvrir ton objectif.

Comment trouver un but à sa vie ? Suivre une direction que nous avons choisie nous rend heureux. Oui, nous avons besoin de savoir où nous allons et de le décider ! Malheureusement, au quotidien, nous avons plutôt l’impression d’être ballottés par la vie et de ne pas avoir notre mot à dire. Et si on apprenait à savoir où on veut aller et comment y aller ? 

1 – Décider d’avoir un but dans la vie

En fait, en matière de bonheur, tout est toujours une question de décision.

Comment trouver un but à sa vie ? Ça commence par une décision ! Oui, il s’agit ici de décider de devenir qui nous voulons être, de vivre la vie que nous voulons vivre et d’incarner les valeurs qui nous inspirent le plus.

Trouver un but à sa vie, c’est être libre d’être qui nous sommes. Autrement dit, c’est reprendre cette liberté et cette responsabilité à nos parents, à nos professeurs, à la société et à nos amis.

Cela peut faire peur, bien sûr. Cette peur est tout à fait normale.

Décide-le, c’est la première étape. Décide d’avoir le droit de vivre cette vie qui te fait rêver et d’être la personne que tu veux être. Débarrasse-toi de tes croyances, de tes peurs et du poids du regard des autres.

2 – Comprendre l’importance d’avoir un but dans sa vie

Avoir un but à sa vie, c’est avoir le sentiment d’avancer dans une direction que nous avons choisie. Une direction qui donnera à la fois un sens à notre vie, mais aussi à toutes les petites actions du quotidien.

En effet, faire du sport pour faire du sport n’a pas autant d’impact que faire du sport, parce que dans notre idéal de vie nous voulons un corps sain.

Ou encore, aller aux réunions familiales pour aller aux réunions familiales n’a pas autant d’impact que si nous y allons, parce que dans notre idéal de vie nous entretenons des relations chaleureuses avec notre famille.

Autrement dit, un but à sa vie donne un sens bien plus profond à toutes nos actions quotidiennes. En fait, chaque jour, nous posons de petites briques.

Comment trouver un but à sa vie ? En comprenant que nous sommes l’architecte de notre vie.

Les lecteurs intéressés par cet article ont aussi lu :
Comprendre ses émotions : tristesse, joie, colère et peur.

3 – Se donner le droit de rêver pour trouver un but dans sa vie

Comment trouver un but à sa vie ? En se donnant le droit de rêver à ces idéaux.

Qui veux-tu être et quelles valeurs veux-tu incarner ? Quel genre de vie veux-tu vivre ? Comment veux-tu te sentir ? Qu’est-ce que tu veux voir autour de toi, qu’est-ce que tu veux entendre, goûter, toucher et sentir ? 

Ferme les yeux et rêve encore et encore. Rêve à ton idéal, ce sera ça, le but de ta vie !

Ce que je t’invite à faire dès maintenant, c’est de prendre une feuille et d’écrire toutes les choses que tu veux faire, vivre, expérimenter, ressentir avant de mourir.

Listes-en au moins 50, dans l’idéal 100. Ainsi, tu feras le tour de tout ce qui est important pour toi. Intéresse-toi à tous les domaines de ta vie : pro, perso, familial…

Donne-toi la permission de rêver. Ne te mets aucune limite. Imagine que tu as toutes les compétences, tous les moyens financiers à disposition, qui veux-tu être et que veux-tu incarner dans cette vie ?

Comment trouver un but à sa vie ? En ne se mettant aucune limite.

4 – Avoir un objectif intermédiaire

Trouver un but à sa vie est plutôt facile. En effet, il nous suffit de nous laisser nous inspirer par des modèles et d’incarner leurs valeurs. Mais bien sûr, c’est un idéal. Autrement dit, nous ne l’incarnerons pas tout de suite.

Aussi, nous avons besoin de petits objectifs pour avancer vers notre idéal ! Et surtout pour avoir le sentiment d’avancer tout court.

Ces objectifs à court et moyen terme, je les appelle mes objectifs de coeur. Ce sont des choses qui font battre notre coeur et qui donnent du sens à notre vie. 

Où les trouver ? Reprends la feuille sur laquelle tu as listé au moins 50 choses que tu veux faire avant de mourir, et choisis-en un ! Celui que tu préfères ou celui qui te semble le plus intéressant à réaliser en ce moment. 

Comment trouver un but à sa vie ? En ayant des objectifs plus petits qui nous amènent à atteindre notre idéal, et surtout à en goûter la saveur, jour après jour.

Les lecteurs intéressés par cet article ont aussi lu :
3 étapes pour vivre en paix avec les autres.

5 – Définir son objectif de coeur

Maintenant que tu as choisi une chose de ta bucket-list, nous allons la transformer en objectif de coeur. Car, oui cette chose, ce rêve fait battre ton coeur, mais ce n’est pas encore un objectif.

Un objectif, c’est une phrase bien formulée ! En effet, c’est essentiel, car un objectif mal formulé est un objectif qui a peu de chances d’être atteint. Pourquoi ? Parce qu’on ne sait pas ce qu’on a à faire et comment le faire.

C’est pourquoi un objectif de coeur doit être clair, précis et avoir une date !

Un objectif clair, cela veut dire qu’en une phrase, tout le monde doit comprendre ce que tu veux faire, sans avoir besoin d’explications de ta part.

Un objectif est précis, autrement dit, tu dois savoir concrètement ce que tu as à faire pour l’atteindre.

De plus, il doit avoir une date, car sans date butoir, un objectif n’est plus qu’un vague souhait relégué « à plus tard ». 

Exemple 1

Dans ton idéal, tu voyages beaucoup et tu parles plusieurs langues. Apprendre est important pour toi.

Dans ta bucket-list, tu as écrit : apprendre le russe.

Et, te voilà maintenant en train de formuler ce rêve en objectif de coeur. Autrement dit en une phrase claire, précise et avec une date. 

Tu es bien d’accord pour dire qu’apprendre le russe est bien trop vague. Comment ? Quand ? À quel moment sauras-tu que tu as appris le russe ? Que ton objectif est atteint ? Comme je te le disais, un objectif qui n’a pas de réponse à ces questions est un objectif qui ne sera jamais atteint.

Pose-toi les bonnes questions. Qu’est-ce qui est important pour toi ? Quand auras-tu le sentiment que c’est terminé ? Quand ressentiras-tu cette joie que tu as atteint ton objectif et que tu te rapproches un peu plus de ton idéal ?

Ton objectif de coeur peut être :

  • Dans 3 mois, je suis capable de lire, de me présenter et de parler un peu de mon travail, de ma famille et de mes loisirs en russe. 
  • Ou alors, dans 3 mois, je connaitrais 1000 mots en russe.

Exemple 2

Imaginons que l’un de tes rêves est d’être plus serein. Nous sommes d’accord pour dire qu’être plus serein, ce n’est ni clair, ni précis, ni daté.

Peux-tu te poser ces questions : 

À quel moment sauras-tu que tu es plus serein ? Qu’est-ce ça veut dire pour toi être serein ? Quel est le moyen le plus efficace pour toi d’être serein ?

À force de questions, cet objectif pourrait devenir :

  • Dans 3 mois, je méditerai 10 minutes tous les jours.
  • D’ici 6 mois, je pratiquerai la méditation et le yoga au cours d’une retraite de 10 jours.

Il est vrai qu’un objectif de coeur peut paraitre ambitieux au premier abord et c’est d’ailleurs le but. En effet, nous avons besoin de faire des efforts dans une direction que nous avons choisie pour être heureux. Oui, le bonheur ne se trouve pas dans la facilité. 

Cependant, il est bon de respecter nos limites et par exemple, peut-être que méditer 10 minutes tous les jours te parait bien trop ambitieux au début. C’est pourquoi je t’invite à faire des petits pas pour avancer doucement, mais surement.

Source : https://dubonheuretdeslivres.com/comment-trouver-un-but-a-sa-vie-en-5-etapes/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s